Accueil > Actualité > Actualité patrimoniale > "Le nombre d’opérations financées PTZ en 2016 devrait avoisiner les 100 000 (+70%) " P.Taboret Cafpi

"Le nombre d’opérations financées PTZ en 2016 devrait avoisiner les 100 000 (+70%) " P.Taboret Cafpi

03-04-2017
En 2016, le prêt à taux zéro (PTZ) a fait peau neuve avec des plafonds de ressources revalorisés, la possibilité de financer jusqu’à 40 % de son opération (contre 18 à 25 % auparavant), des durées et des différés de remboursement allongés (5 à 15 ans) et la possibilité de financer l’achat d’un bien ancien avec travaux représentant au moins 25 % du montant global de l'acquisition étendu à toute la France.
 
 
PTZ2.jpg
"Une excellente nouvelle qui aura permis à près de 100 000 ménages français, dont une grande majorité n’auraient pas eu la possibilité autrement, de concrétiser leur rêve d’accession à la propriété en 2016 », commente Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi .
 
 
Autre bonne surprise, malgré les doutes émis par les professionnels de l’immobilier début 2016, le PTZ dans l’ancien a trouvé son public. Sur la période, environ un PTZ sur 4 aura servi à financer l’acquisition d’une résidence principale dans l’ancien.
 
 
A la veille des élections présidentielles, Cafpi tient à sensibiliser les candidats sur l’importance de la pérennisation d’un dispositif qui a fait ses preuves et a permis de relancer l’accès à la propriété. « Selon nos chiffres, l’objectif des 120 000 PTZ initialement affiché par le gouvernement ne devrait pas être atteint, d’ailleurs le FGAS (fonds de garantie à l'accession sociale) n’a toujours pas publié les chiffres définitifs de l’année. Malgré tout, d’après nos projections, le nombre d’opérations financées en 2016 devrait avoisiner les 100 000, soit tout de même un bond de 70 % en un an », conclut-il.
 
 
Combien emprunter avec le prêt à taux zéro ?
 
 
Dans le neuf comme dans l'ancien, le montant du PTZ, qui peut en 2017 atteindre 138.000 €, varie en fonction :du nombre de personnes destinées à occuper le logement. Le statut marital n'a aucune incidence ; seul le nombre de personnes appelées à vivre dans la maison est pris en compte. En outre, aux yeux de la réglementation, un enfant à naître est considéré comme faisant déjà partie du ménage, ce qui permet aux particuliers qui se trouvent dans cette situation d'emprunter davantage.
de la localisation du logement. Dans les zones « tendues » , c'est-à-dire celles ou les prix sont élevés car il y existe un déséquilibre entre l'offre et la demande, les montants octroyés sont plus importants.
 
Le zonage complet déterminant le montant du PTZ est fixé par l'arrêté du 30 septembre 2014 .
ptzz.png
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En pratique, le montant du prêt est égal à une quotité (un pourcentage) du coût total réel de l'opération (prix d'achat ou coût de la construction et, le cas échéant, de l'acquisition du terrain) retenu dans la limite d'un plafond. En zone A, la plus chère, le montant du PTZ peut atteindre en 2017 :

138.000 € pour une famille de cinq personnes ;
60.000 € pour un célibataire.
Vous pouvez calculer le montant de votre prêt à taux 0 % ainsi que ses modalités de remboursement en utilisant le simulateur mis en place par le ministère en charge du logement ou celui mis en place par l'Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL).

Comment obtenir le prêt à taux zéro ?

Le PTZ est mis en place par les banques qui ont passé une convention avec l’État ; en pratique la quasi-totalité des banques le distribue et vous pouvez choisir celle de votre choix. Comme pour tout autre prêt immobilier, la banque peut assortir l'octroi du prêt d'une garantie de remboursement (hypothèque par exemple) et peut exiger la souscription d'une assurance décès-invalidité
 
Aucuns frais de dossier, frais d'expertise, intérêts ou intérêts intercalaires ne peuvent être perçus sur le PTZ.
Enfin, il ne peut être accordé qu'un seul prêt à taux zéro pour un même achat.
 
PTZ-PRET-A-TAUX-ZERO-570.jpg
  
Plus d'infos:
 
PTZ  simulateur 
 
Ministère du logement PTZ
 
CAFPI PTZ 
 
 



Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
Suivant >

Articles les plus lus