Accueil > Actualité > Actualité patrimoniale > Expat :"5 600 retraités se sont installés au Portugal en 2015 trois fois plus qu'en 2013"C.Gonçalves

Expat :"5 600 retraités se sont installés au Portugal en 2015 trois fois plus qu'en 2013"C.Gonçalves

27-01-2016
 
Pour quelles raisons de plus en plus de Français s’installent au Portugal ?

  
cecile GONCALVEZ.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cécile Gonçalves    Membre du Conseil d'Administration de  Maison au Portugal:
 
"Le Portugal ne cesse de séduire ! Avec ses 300 jours de soleil par an et un coût de la vie 35% moins cher qu’en France, le Portugal devient la « Floride de l’Europe» . Anglais , Allemands  s’y installent de même de plus en plus …Le dernier sondage Opinionway classe le Portugal destination préférée des Français pour prendre sa retraite.

Le Portugal a été sacré eldorado immobilier pour les retraités français. Plus de 5 600 seniors français  s’y sont installés en 2015 trois fois plus qu’en 2013 déclassant le Maroc dans le classement de désir d’installation à l’étranger.. La demande étrangère explose avec 4,6 milliards d’euros investis en 2014 et 1 950 titres de résident non habituel accordés à des Français.

Parmi les principaux avantages  figurent notamment le  coût de la vie  moins important qu’en France permettant une nette amélioration du niveau de vie, un investissement sans risque de taux de change, l’euro étant la devise du Portugal, une proximité géographique et culturelle, des avantages fiscaux importants, des prix immobiliers attractifs .

Le Portugal est membre de l’Union Européenne et cela présente bien des avantages ! Notamment par exemple en matière de santé :  tout expatrié peut utiliser au Portugal ses droits à la Sécurité Sociale Française en bénéficiant des remboursements prévus par la réglementation portugaise, en matière de libre circulation des capitaux, ou de protection des consommateurs. Pour vos comptes bancaires, vous profitez des tarifs de la zone euro, sans surfacturation par rapport au Portugal. Pas de risque de taux de change. Vous pouvez conserver vos comptes français tout en ouvrant un compte en ligne local afin d’obtenir une carte bancaire pour régler vos factures (électricité), comme il est d’usage.

De nombreuses liaisons aériennes quotidiennes à des coûts très compétitifs avec les principales villes françaises au départ de l’aéroport de Lisbonne, de Faro (Algarve) et de Porto  vous permettent de vivre sans vous couper de vos attaches avec vos proches. Vous pouvez trouver des liaisons aériennes à 69 euros sur des compagnies low cost.

Enfin le Portugal est un pays très sûr avec  l’un des plus bas taux de criminalité d’Europe."

Plus précisément  quels sont les avantages fiscaux  attirant tant d’expatriés au Portugal ?

Cécile Gonçalves   Membre du Conseil d'Administration de  Maison au Portugal :
 
"L ’exonération totale d’impôt sur les pensions des retraités attire de nombreux candidats chaque année. Le Consulat Français dénombre 20000 ressortissants français officiellement mais certains annoncent des chiffres aux alentours de 40000.

N’oubliez pas les conditions à remplir : devenir résident fiscal au Portugal, c’est-à-dire y passer au moins 183 jours par an ou bien y disposer d’un logement à usage d’habitation principale au 31 décembre la première année. Tous les retraités peuvent en bénéficier, à l’exception des fonctionnaires. Cet avantage dure dix ans. Au-delà, c’est certainement le barème progressif d’imposition qui s’appliquera, lequel grimpe assez vite jusqu’au taux maximum de 56,5 % pour les revenus supérieurs à 250.000 euros (48 % plus des taxes complémentaires).  

Autre avantage, et non les moindres : il n’existe pas d’impôt sur la fortune au Portugal. Et côté français, vos placements financiers n’entrent plus dans l’assiette de l’ISF. Il n’existe pas d’impôt sur la succession pour les héritiers directs, ni d’impôt sur la succession des biens étrangers pour les héritiers résidents au  Portugal. Hors héritiers directs, l’impôt sur la succession des biens portugais est de 10 %. Attention en revanche, si vos héritiers sont domiciliés en France, ils doivent acquitter des droits de succession.

Les actifs français ont aussi un intérêt fiscal non négligeable à  s’installer au Portugal, en particulier les  architectes, ingénieurs, auditeurs, docteurs, professeurs d’université et autres cadres supérieurs Ils profitent  de ce statut de résident et d’un  taux d’imposition privilégié de 20 % (avec une surtaxe provisoire de 3,5% actuellement) sur leurs revenus perçus au Portugal et une exonération des revenus provenant de l’étranger."

A quels niveaux se situent les prix immobiliers  au Portugal ?
 
Cécile Gonçalves:
 
"Les prix immobiliers sont  inférieurs à ceux de 2008 et il y a encore d’excellentes perspectives de plus-values. Il n’y a pas eu de bulle immobilière au Portugal et la contraction des prix est due à un manque de liquidité sur le marché. Comptez dans le neuf  environ 2.200 le m² en moyenne pour une maison avec piscine et jardin dans l’Algarve, entre 4.000 et 8.000 euros  le m² environ  pour un appartement dans un ensemble intégralement rénové dans le centre de Lisbonne (en fonction des quartiers). Certains biens de standing se négocient jusqu’à 10.000 euros le m². 70% des investisseurs francophones achètent pour s’y installer. Les 30% restants font de l’investissement locatif. Les portugais sont de retour aussi à l’achat après avoir été absents pendant longtemps à cause de la crise et du manque de crédit. Ainsi, les 10 premiers mois de 2015, la concession de crédit y a ainsi augmenté de 70 % face à la même période de 2014. Le marché immobilier est de nouveau porteur soutenu par la demande nationale et internationale."

Quels services proposez-vous ?

Cécile Gonçalves:
 
"Nous sommes la première agence immobilière pour les Français souhaitant s’expatrier au Portugal. Nous  évaluons le profil de nos clients, les conseillons pour leur proposer la meilleure destination et les aidons dans leurs démarches d’acquisition.  Nous assurons aussi la gestion locative pour certains biens ou avons des partenaires pouvant le faire si besoin. Maison au Portugal a également référencé différents prestataires allant de l’accompagnement juridique en passant par le déménagement ou des cours de langues que nous communiquons à nos clients en fonction de leurs demandes."

Quels conseils donneriez-vous aux candidats à l’expatriation au Portugal ?

Cécile Gonçalves:
 
"Il faut privilégier des zones proches des lignes aériennes vers la  France, il est plus rapide ainsi de retrouver ses proches ou de les accueillir. Bien sûr  les bords de mer sont recherchés. L’Algarve et la région de Lisbonne sont les plus prisés, pour leur climat mais aussi parce que la communauté francophone y est très importante et les échanges entre francophones nombreux et fructueux ce qui facilite l’arrivée. Ce sont aussi des endroits où vous avez un marché immobilier dynamique ce qui est important pour la revente de votre bien. À moins de vouloir vivre isolé, Il vaut mieux éviter de s’installer  dans une région éloignée surtout dans les terres, où vous aurez plus de mal à trouver médecins et activités culturelles et de loisirs. Beaucoup de portugais parlent français ou anglais. Cependant, apprendre un peu la langue lusophone est un plus pour y vivre surtout pour comprendre et apprécier  la culture du pays.  Il existe des Lycées Français ou internationaux, principalement dans la région de Lisbonne mais également en Algarve et à Porto. Les Universités et les Écoles portugaises sont de qualité à Lisbonne, Coimbra, Porto…  Enfin, globalement, les portugais partagent les mêmes valeurs que les Français, ils n’y souffrent donc pas de grands chocs culturels. Installez-vous et profitez de la douceur de vivre !"
 
Plus d'infos :
 

 


       



Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus