Accueil > Actualité > Actualité patrimoniale > Comment simuler votre retraite selon l'age à partir duquel vous pourrez partir ?

Comment simuler votre retraite selon l'age à partir duquel vous pourrez partir ?

03-12-2013

Les réformes des retraites se succèdent sans qu'il soit aisé de connaitre leurs incidences pour chacun d'entre nous. La prochaine programmée pour la fin de l'année 2013, entrera en vigueur dès 2014. Grâce au nouveau simulateur proposé par la Caisse nationale de retraite et le ministère des affaires sociales et de la santé, il est désormais possible d'obtenir une simulation personnalisée.

Le système français est composé de trois grandes catégories de retraite :

- le régime général du secteur privé géré par l'assurance maladie (CNAV retraite),
- les régimes spéciaux des salariés du secteur public qui gère la retraite des fonctionnaires,
- les régimes des indépendants (les non salariés).

La retraite en France est donc composée de :

- la retraite de base,
- et la retraite complémentaire.

En tenant compte des évolutions envisagées dans le cadre du projet de réforme 2013-2014, les salariés du secteur privé peuvent savoir jusqu'à quel âge ils devront travailler.

Pour obtenir cette réponse, rien de plus simple. Il suffit de renseigner dans le simulateur :

- son année de naissance,
- son âge d'entrée dans la vie active,
- les éventuels trimestres validés au titre des enfants et du service militaire.

Attention, le simulateur ne fournit qu'une estimation indicative. Il ne tient pas compte par exemple des périodes d'interruption de carrière (chômage, congé parental d'éducation, congé sabbatique, etc.) ni des trimestres rachetés (ex : les trimestres d'études), ni de la possibilité de bénéficier d'une retraite anticipée pour carrière longue ou encore d'une retraite anticipée pour pénibilité.

En tenant compte des évolutions envisagées dans le cadre du projet de réforme 2013-2014, les salariés du secteur privé peuvent savoir jusqu'à quel âge ils devront travailler.

Attention, le simulateur ne fournit qu'une estimation indicative. Il ne tient pas compte par exemple des périodes d'interruption de carrière (chômage, congé parental d'éducation, congé sabbatique, etc.) ni des trimestres rachetés (ex : les trimestres d'études), ni de la possibilité de bénéficier d'une retraite anticipée pour carrière longue ou encore d'une retraite anticipée pour pénibilité.

Notons également, que les droits à la retraite sont valorisés par différentes périodes, antérieures à l'entrée dans la vie active, comme les emplois étudiants, jobs d'été et périodes de formation qualifiantes (ex : dans le cadre de l'Aide à la création d'entreprise). Là encore, le simulateur ne permet pas d'en tenir compte, mais il donne tout de même une idée approximative de ce qui nous attend, d'autant plus qu'il y aura d'ici là de nouvelles réformes du régime.

Plus d'infos:

Simulateur Marel

Calculer Sa retraite Service-Public

Retraite Service Public

Simulateur Simulateur Retraite

Réforme des retraites Ministère des Affaires Sociales

 




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus