Accueil > Actualité > Actualité patrimoniale > Le Prix"Patrimoine et efficacité énergétique"décerné à l'occasion du Salon des Maires le 20 Novembre

Le Prix"Patrimoine et efficacité énergétique"décerné à l'occasion du Salon des Maires le 20 Novembre

02-07-2013

Le patrimoine de nos constructions anciennes est en danger comme l’a clairement montré, il y a quelques années, un rapport de l’ICOMOS . Des enquêtes menées dans certains départements ont montré qu’au cours des cinquante dernières années, un cinquième des édifices concernés ont disparu ou sont irrémédiablement perdus.

Les causes de cette situation inquiétante sont multiples : usure du temps, ravage causés par les guerres, perte des fonctions économiques et sociales des bâtiments, indifférence...

Les enquêtes d’opinion, réalisées au cours des dix dernières années, témoignent de l’adhésion des Français à la cause de la sauvegarde de notre patrimoine, dont d’innombrables associations se font les fervents avocats.
Il nous faut pourtant nous rendre à l’évidence : dans un contexte budgétaire de plus en plus tendu ne laissant que peu de marges de manœuvre, la réponse ne peut venir seulement de l’Etat et des collectivités territoriales déjà très sollicités par l’entretien et la mise en valeur du patrimoine protégé.

Le rapport du Sénateur Jean-Paul HUGOT en 1996 est à l’origine de la Fondation du Patrimoine. Il a, en effet, conclu à l’absolue nécessité pour notre pays de se doter d’une structure chargée d’impulser une politique active de mobilisation du secteur privé – à l’échelle des citoyens comme des entreprises - en faveur du patrimoine.

La Fondation du Patrimoine et PRIMAGAZ s'associent pour lancer le "Prix Patrimoine et Efficacité Énergétique" . Celui-ci, doté de 10 000 euros, a pour objectif de récompenser un projet de restauration de bâti ancien couplant efficacité énergétique et préservation de l’intérêt patrimonial du bâtiment.

Le Prix sera remis à l’occasion du Salon des Maires 2013 , le 20 novembre prochain.

La Fondation du Patrimoine estime à près de 500 000 bâtiments le patrimoine rural français non protégé. Au cours des 50 dernières années, 1/5ème de ces édifices aurait disparu, faute de restauration.

Depuis 150 ans, PRIMAGAZ accompagne les 27 000 communes en France, non raccordées au gaz de ville, dans leur gestion de l'énergie et participe ainsi à la viabilisation des zones rurales et à l'aménagement du territoire.

C'est donc logiquement que PRIMAGAZ et la Fondation du Patrimoine se sont associées pour oeuvrer en faveur d'une restauration du patrimoine rural non protégé qui prend en considération le critère de l'efficacité énergétique. Le Prix récompensera les projets de restauration de bâti ancien (maisons, églises, fermes, ponts, etc.) initiés par les communes de moins de 5 000 habitants ou les communautés de communes. La dotation du prix se monte à 10 000 € et récompensera un à trois dossiers sélectionnés par le Jury.

Le Jury est composé de représentants des deux organisateurs du concours, PRIMAGAZ et la Fondation du Patrimoine, de représentants d’associations d’élus, de professionnels de la restauration du bâti ancien et de représentants d’associations de sauvegarde du patrimoine.

Plus d'informations:

Le règlement du concours et le dossier de candidature

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 septembre 2013.



 

 




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus