Accueil > Actualité > Actualité patrimoniale > Anatec start-up high-tech lance son API de gestion de portefeuille après deux ans de recherche

Anatec start-up high-tech lance son API de gestion de portefeuille après deux ans de recherche

20-06-2013

La France possède le taux d’épargne le plus important au monde derrière la Chine : 16%. Après 5 années de crise marquées par une défiance croissante
des épargnants, ces derniers ont déserté les marchés financiers pour se tourner vers des placements sans risques et liquides, mais à faibles rendements.

L’épargne placée en actions est ainsi passée de 14 à 8% entre 2004 et 2012 impactant fortement l’activité des intermédiaires financiers.

D’après l’ACSEL , le client d’un courtier en ligne passait en 2008 1,3 ordres par mois en moyenne. Ce chiffre est tombé à 0,5 en 2012.

La technologie d’Anatec permet de répondre à cette double problématique : augmenter le volume d’affaires des intermédiaires financiers et accroître le rendement des placements financiers des particuliers.

Anatec a mis au point un tableau de bord, réalisé pour le web et applications mobiles, qui permet à l’utilisateur de déterminer son profil de risque et de fixer la quantité moyenne de transactions par mois souhaitée.

Anatec exploite les informations extraites des données financières à partir d’un processus de gestion de portefeuille quantitatif. Celui-ci combine à la fois l’utilisation de concepts financiers reconnus, comme la théorie moderne de portefeuille et le market timing, et le traitement statistique des données via des algorithmes dits génétiques.

Cette technologie de gestion de portefeuille a été développée sur les bases de concepts financiers éprouvés. Elle permet d’automatiser la prise de décision d’investissements (Acheter / Vendre / Conserver) grâce à l’utilisation d’algorithmes exploitant une grande quantité de données financières.

Le système permet de couvrir, d’une part, l’ensemble du marché actions sur les zones géographiques les plus importantes (Europe, US, UK) et d’autre part, sur l’ensemble des classes d’actifs via les ETFs (Actions, obligation, Matières premières, etc).

Cette technologie est développée en collaboration avec des laboratoires de recherches spécialisés en mathématiques appliqués à la finance (Télécom ParisTech, Ecole de Ponts et Chaussées, UPEC).

Cette technologie est déployable rapidement sur tous les systèmes d’informations des institutions financières grâce à l’utilisation d’une API qui permet un accès universel à notre modèle de gestion de portefeuille.

De cette approche résulte la construction d’une allocation optimale des actifs au cours du temps. Ainsi, la solution propose automatiquement trois types de conseil sur des titres côtés : acheter, vendre ou conserver.

Cette technologie a été développée par Anatec, start-up fondée par Jonathan Herscovici et Pierre-Henri Trancart, en collaboration avec Jacques Printems,
spécialiste en mathématiques financières et chargé de recherche au Laboratoire d’Analyse et de Mathématiques Appliquées, CNRS UMR 8050. Anatec a l’ambition de se positionner sur le marché français dans un premier temps pour rapidement se développer à l’international notamment en Europe, aux USA et au Moyen-Orient.

Plus d'infos:

Anatec

Finance Innovation

 




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus