Accueil > Actualité > Actualité patrimoniale > Les projets des 12 startups sélectionnées lors de la saison du Camping 4

Les projets des 12 startups sélectionnées lors de la saison du Camping 4

06-03-2013

Inauguré en 2011, le Camping  joue un rôle majeur d' accélérateur de startups . Son  approche  dans l’accompagnement de jeunes entreprises du secteur des TIC est maintenant soutenu par des partenaires solides : Google entrepreneurs, L'Atelier BNP Paribas, la SNCF, la région IDF, Orange, le Fonds social européen, GL events. Centré sur des projets web innovants ou de logiciels disruptifs, Le Camping vient de sélectionner  12 startup qui vont accéder à un programme intensif de 6 mois qui comprend une combinaison originale de mentorat et d’émulation par le groupe pour passer de l’idée au business.

Propulsé par l’association Silicon Sentier (créée en 2000 pour aider les startups émergentes), le Camping a dévoilé les noms des 12  élus de la Saison 4:

Smiir
: objets connectés à destination des commerçants.

Znappit : montage automatique de vidéos souvenirs; déplorant que beaucoup de vidéos souvenir sont prises via un mobile ans qu'elles puissent être efficacement consultées, mises en valeur, et transmises, ce service veut créer des micros films de 90 secondes, montés par l'application, et dont le contenu peut être apporté par ses amis.

Darjeelin : comparateur de prix de billets d’avions réalisé par des experts; Darjeelin se mettant à contribution des experts, six environ, qui vont entrer en compétition pour dénicher les billets d'avion les moins chers du Net, l'idée est d'être plus efficace qu'un comparateur de prix, le service promet d'obtenir des prix 25% inférieurs en moyenne.

Popp!:
Organisation collaborative d’événements entre amis;  partant du constat que lorsque des amis sont séparés et qu'ils souhaitent organiser une sortie commune le temps d'un weekend, le mail ou le téléphone ne sont pas forcément pratiques, alors ils ont imaginé une plateforme dédiée, pour s'organiser en quelques clics.

Zéro-Gachis : application mobile qui permet de savoir où se trouvent les discount de fin de vie dans les supermarchés; objectif permettre à la grande distribution de limiter le gaspillage de denrées proches de la date de péremption, en organisant leur vente à des prix réduits de 30 à 70% en partant du  constat de base : seulement 15% des 750 000 tonnes de produits retirés chaque année sont redistribués.

PricingAssistant : outil de pricing intelligent pour des sites de e commerce. En  aidant les e-commerçants à déterminer le prix de leurs produits en scrutant tous les articles similaires sur Internet, le but est d'optimiser le pricing, une tâche souvent chronophage. La solution prend la forme d'un plugin pour plateformes e-commerce.

Melusyn :  Outil de planification, budgétisation et préparation des projets cinématographiques de manière collaborative ainsi que de gérer les imprévus d’un tournage,

Auticiel : Outil logiciel pour les personnes à déficience cognitive.

Leboncours : Plate-forme qui référence tous les types de cours, permettant aux enseignants d’optimiser leur taux de remplissage,

Lingocracy : Outil de traduction online instantanée, transformant les articles en cours de langue; cette start-up propose d'utiliser des articles de presse comme supports pour apprendre une langue. Car chacun sait déjà que « Bryan is in the kitchen », le service veut rendre l'apprentissage des langues plus intéressant. Ce projet rappelle Fleex, de la saison 3, axé lui sur la vidéo.

Sportdub
: Plate-forme dédiée au second écran, qui propose une version différente des commentaires sportifs, lors d’évènements sportifs,

Decovery : plateforme sociale d’entraide où des experts, marchands et amateurs de décoration se rencontrent pour partager.

La moyenne des jeunes  entrepreneurs ont 28,5 ans en moyennes pour la saison 4.

60% sont encore en phase alpha, n'ayant parfois pas de produit, et 58% ont moins d'un an.

Souhaitons à tous  le même succès que Clément Cazalot, fondateur de docTrackr ! Sélectionné lors de la saison 1,  il n'avait que 2.000 lignes de codes... qu'il a supprimées un jour plus tard. Fin 2012, la société de suivi de documents a levé 1,3 million d'euros.




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus