Accueil > Actualité > Editos > "Le gouvernement doit voter une loi de finances rectificative pour aider l'éolien"T.Rivier Magenta

"Le gouvernement doit voter une loi de finances rectificative pour aider l'éolien"T.Rivier Magenta

13-02-2013

PATRIMOINORAMA Comment se porte la filière photovoltaïque et l'industrie éolienne en ce début d'année 2013 ?

THIERRY RIVIER.jpgTHIERRY RIVIER , Président de la Financière MAGENTA

"Après le Grenelle de l'environnement en 2008, l'industrie photovoltaïque a connu une très forte expansion en 2009 et 2010 car les tarifs de rachat d’électricité et les réductions d’impôt étaient très attractifs pour les investisseurs. A tel point  que les objectifs du Grenelle de 2008 allaient être atteints très rapidement et bien avant 2015 ! Aussi, le gouvernement précédent a mis brutalement fin à ce sur-investissement en supprimant  ces avantages fiscaux élevés et en baissant le prix de rachat de l'électricité d’origine photovoltaïque par EDF, provoquant aussitôt  un trou d'air dans ce secteur. Pour EDF par ailleurs  avec ce fort développement soudain, des problèmes techniques relatifs à la cohabitation électrique de son réseau avec les ensembles photovoltaiques construits auraient pu apparaître, notamment dans les DOM TOM.  
Depuis début 2011, et dans les territoires d’outre-mer, seules les centrales éoliennes peuvent engendrer des réductions d’impôt car les avantages fiscaux du photovoltaïque ont été stoppé fin 2010. Pour 2013, l'évolution actuelle des financements de centrales éoliennes est déprimée. Le plafonnement des avantages fiscaux a été restreint de nouveau suite à la censure du Conseil Constitutionnel en fin d’année, et cette modification devrait provoquer une baisse de 30% des financements de centrales.
Il est donc urgent que le gouvernement actuel vote une loi de finances rectificative en cours d'année pour que l'avantage fiscal soit rétabli comme il était prévu dans le projet de loi de finance 2013, c 'est à dire 18000 euros plus 4% des revenus.  "

PATRIMOINORAMA Existe-t-il malgré tout des opportunités d'investissement ?

THIERRY RIVIER , Président de la Financière MAGENTA 

"Bien sûr ! Il existe des niches fiscales vertes pour développer la production d’énergie renouvelable et ainsi respecter les engagements du Protocole de Kyoto. Pour le présent, l’éolien fonctionne très bien. Il existe même une société française Eole Water qui a inventé une éolienne produisant de l'eau potable, ce qui peut ouvrir un marché énorme dans le monde !  L’énergie éolienne classique consiste à utiliser l’énergie mécanique des déplacements d’air à l’intérieur de l’atmosphère.
Ce nouveau concept d' éolienne  génère de l’énergie électrique, qui va permettre d’entrainer un compresseur et un condenseur d’humidité pour extraire de l’eau, et donc fabriquer de l’eau en milieu naturel.eole water.jpg
Nous travaillons sur ce concept sur un projet de  défiscalisation d’éoliennes avec la  société Somasol en Polynésie.
Eole Water implantée à Sainte Tulle (04) est l'inventeur  de ce concept novateur pour récupèrer l'eau de l'air à partir de turbines éoliennes.
Ancien banquier, j'ai tout d'abord développé des produits de défiscalisation DOM TOM innovants pour aider mes collègues à défiscaliser. Cette vocation est devenue maintenant mon activité principale. J'ai créé la Financière Magenta en 1997, et le groupe compte maintenant 75 collaborateurs. "

PATRIMOINORAMA Comment peut on produire de l'eau avec de l'air ?

THIERRY RIVIER , Président de la Financière MAGENTA 

" L’énergie éolienne consiste à utiliser l’énergie mécanique des déplacements d’air à l’intérieur de l’atmosphère. Les éoliennes la transforment en énergie électrique, soit pour l’injecter dans un réseau de distribution, soit pour être utilisée sur place. Dans notre cas, les turbines éoliennes entrainent la rotation d’un générateur électrique qui produit du courant, de manière à entrainer un compresseur frigorifique qui réfrigère l’air à une température suffisamment basse pour extraire l’eau par condensation.
Ces éoliennes ont été conçues pour produire de l'eau sans aucune source d'énergie extérieure et sont capables de produire journalièrement jusqu'à 3000 litres d'eau fraîche et potable en Polynésie, grâce à un fort taux d’humidité compris entre 80% et 90%.
Ce type d'éolienne est parfaitement adaptée pour approvisionner des zones reculées comme les centaines d'iles isolées polynésiennes complètement dépourvues d'infrastructures existantes.
En Polynésie, tout reste à faire : la quasi-totalité de la production électrique est générée par des groupes électrogènes fonctionnant au gazole. Comparativement, la part de l’énergie photovoltaïque est infinitésimale. Un comble, pour une région qui bénéficie d’une durée moyenne d’ensoleillement aussi importante. Il n'y a aucun rejet de CO2, pas de pompage dans les nappes phréatiques ou les sources d'eau de surface. L'impact sur l'environnement est ainsi quasiment nul.
Somasol société polynésienne négocie au niveau local l'implantation des éoliennes."

PATRIMOINORAMA Quel est la rentabilité de cet investissement ?

THIERRY RIVIER , Président de la Financière MAGENTA 

" Pour tout contribuable fiscalisé en France, par exemple pour 17.200 euros apportés à ce projet, il lui est possible de déduire 20.000 euros d'impôt. Gains : 2800 euros . Soit un taux de rentabilité de 16.3% actuellement.
Nous sommes l'un des leaders de la défiscalisation spécialisée dans la conception de produits d'investissement à fort rendement en utilisant notamment les leviers fiscaux dans les DOM-TOM."

PATRIMOINORAMA Quel est le risque pour l'investisseur ?

THIERRY RIVIER , Président de la Financière MAGENTA 

" Il y a eu beaucoup d'abus et de dérives dans le passé dans les placements défiscalisés DOM TOM. Les craintes des investisseurs sont justifiées.   A cause de projets de construction de bateaux ou d'infrastructures immobilières jamais aboutis !  
Les risques majeurs sont la solidité ou la fiabilité des partenaires dans ce type de projet, ou les dommages arrêtant toute exploitation durant les cinq ans minimum pour bénéficier de l'avantage fiscal .
Afin de répondre à ces risques, nous mettons en place pour nos clients des dispositifs de  mutualisation   pour diminuer le risque de reprise fiscale car les montages mis en place sont répartis sur plusieurs dizaines de projets
La pérennité d'une exploitation éolienne est très élevée. Le risque est donc peu élevé de ce côté. Somasol est par ailleurs un partenaire solide. Cet investissement nouveau ne concernera que 2% de l'enveloppe globale annuelle des investisseurs.
Depuis notre démarrage en l'an 2000, nous n'avons déploré que trois sinistres sur 15000 opérations.  Nous effectuons la répartition de l'allocation d'actifs pour chacun de nos clients, de manière à ce que chacun soit investi sur une centaine de biens différents, et réduire ainsi à quasiment 0 l’impact d’un sinistre éventuel. Nous ne sommes pas uniquement spécialisés sur les énergies vertes d'ailleurs. "

PATRIMOINORAMA Le durcissement de la fiscalité est-il préjudiciable pour ce nouveau projet ?

THIERRY RIVIER , Président de la Financière MAGENTA 

" Nous avons abaissé le seuil minimum de placement à 5000 euros . D'autre part, nous avons amélioré nos outils de gestion pour s'adapter à ce contexte de réduction des niches fiscales et pour diminuer nos couts de fonctionnement.
Nous serions heureux de voir restaurer la défiscalisation du secteur photovoltaïque qui a été supprimée par le précédent Gouvernement. Mais cette défiscalisation devrait être assortie de règles plus rationnelles, notamment relatives à un plafonnement des prix de centrales défiscalisées."

Plus d'infos :

Financière Magenta

 




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus