Accueil > Actualité > Editos > "Beaucoup de Français s’interrogent sur l’idée de s’expatrier "A Nothomb Chambre Belgo-Luxembourg

"Beaucoup de Français s’interrogent sur l’idée de s’expatrier "A Nothomb Chambre Belgo-Luxembourg

13-05-2012

PATRIMOINORAMA Pourquoi la Belgique et le Luxembourg suscitent tant d’intérêts ?

Anne-Françoise NOTHOMB, Directrice de la Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise en France. 

kz381VEuwN.jpg"La hausse de la pression fiscale en France est indéniablement à  l’origine de cet intérêt.

Le Luxembourg et la Belgique sont deux États Européens stables et solides qui inspirent la confiance sur le long terme. Le Luxembourg est une importante place financière en Europe et un nombre important d'investisseurs recherchent savoir-faire du système bancaire Luxembourgeois.  Notre rôle sur place en France est d’aider les personnes qui souhaitent s’installer dans le Grand Duché. Nous aidons les entrepreneurs à s’y installer aussi. La Belgique est un pays relativement plus facile d’accès pour les candidats à l’expatriation . La fiscalité sur le patrimoine est faible. S’y installer est plus simple et plus rapide."

 

PATRIMOINORAMA Pourquoi avez-vous participé au Salon Fiscap les 5 et 6 Avril ?

Anne-Françoise NOTHOMB:

"En effet, la Chambre Belgo-luxembourgeoise est présente pour la première fois à ce salon consacré à l’ingénierie patrimoniale. Nous avons le projet prochain de renouveler cette expérience fort réussie en participant à un salon FISCAP à Anvers  . Nous voulons chasser les fantasmes ! Nous sommes mal connus et méconnus ! Nous voulons essayer d’évacuer les clichés !   Notre objectif est de mieux nous faire nous connaître auprès des investisseurs Français. Nous avons la volonté de chasser les idées reçues sur les places financières Luxembourgeoises et Belges. Bref, nous avons pour but de démystifier les images qu’inspirent nos deux pays  en   donnant des informations  précises concernant nos réglementations et nos législations à tous les investisseurs, épargnants, ou entrepreneurs français."

PATRIMOINORAMA Avez-vous senti un intérêt particulier pour cette première participation ?

Anne-Françoise NOTHOMB:

"Depuis plusieurs mois, beaucoup plus de Français s’interrogent sur l’idée de s’expatrier au Luxembourg ou en Belgique par exemple  et nous interrogent beaucoup plus qu’avant à ce sujet. La période électorale en France actuellement a été  un accélérateur de ce phénomène."

PATRIMOINORAMA Quels sont les rôles de la Chambre de Commerce Belgo-luxembourgeoise en France ?

Anne-Françoise NOTHOMB:

"En 1890 la Chambre de Commerce belge de Paris fut créée. En 1970, cette institution a pris le nom de  la Chambre de Commerce Belgo-luxembourgeoise en France, nom qui reste toujours actuellement le sien. Les liens entre le Luxembourg et la Belgique  sont très forts Avant la création de l’euro, leur monnaie était valable sur les deux territoires. Les intérêts financiers des deux pays sont évidemment très étroits et très liés. Nous sommes la seule Chambre Belgo-Luxembourgeoise en France. Le but de l’Association « Chambre de Commerce Belgo-luxembourgeoise en France » est d’entretenir l’amitié entre la France, la Belgique et le Grand-duché de Luxembourg et de contribuer au développement des relations commerciales, culturelles et humanitaires entre ces trois pays."

PATRIMOINORAMA Avez-vous des conflits d’intérêt avec les représentations belges en France ?

Anne-Françoise NOTHOMB:

"Nous travaillons en étroite collaboration avec l’Ambassade de Belgique en France. Elle est dotée d’une organisation solide de représentations commerciales  pour aider les entreprises françaises et belges dans leurs projets. Les régions Wallonne , Flamande, Bruxelloise ont des représentations à Paris qui œuvrent très efficacement dans les échanges économiques

Durant le passé, nous avons dû fonctionner pendant quelques années  sans l’aide des financements de l'État Belge, et plusieurs Chambres Belgo-luxembourgeoises dans le monde ont dû fermer faute de financements suffisants. Il  existe plusieurs dizaines de CCBL implantées aujourd’hui sur toute la planète.  Depuis la nomination   de  Son Altesse Royale le Prince Jean de Luxembourg, aujourd’hui Président de la CCBL  le développement de la Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise en France au service des entreprises a retrouvé une très  forte légitimité morale .Il a l’autorité de part ses origines familiales de représenter hautement à la fois la Belgique et le Luxembourg. Il participe activement à la politique de développement de la CCBL. Il œuvre largement à notre notoriété actuelle."

PATRIMOINORAMA Quels types de manifestations vous organisez ?

Anne-Françoise NOTHOMB:

"Pour notre part,  nous  organisons pour nos membres des conférences des événements prestigieux à thèmes ou des déjeuners-débat avec des hôtes de marque ; nous  leur permettons d’appartenir à un réseau de belges, luxembourgeois et français des plus influents en France. Nous  aidons à faciliter le développement des entreprises luxembourgeoises et belges en France, nos adhérents bénéficient de services d’information, de mise en relation, et d’aide à l’implantation des entreprises. Ils peuvent communiquer sur leur entreprise par notre intermédiaire auprès de nos 5000 contacts et via notre site internet.
Pour devenir membre, il suffit de consulter notre site internet ou de nous consulter."

Plus d'infos:

Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise en France. 

 

 




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus