Accueil > Actualité > Editos > Explosion de la masse monétaire en Europe et aux USA

Explosion de la masse monétaire en Europe et aux USA

11-01-2012

Que de débats sur le statut de la  BCE parmi les spécialistes de la crise des dettes souveraines !

Cependant, à l'image de la Fed, notre BCE produit le même résultat : elle est en train de créer une quantité historique collossale de liquidités sans que cela n'entraine aucune interrogation sur l'avenir.....Seule l'Allemagne , victime historique d'une inflation galopante , s'interroge toiujours et encore sur cette question à notre grand désespoir en France !

Les banques européennes ont reçu un cadeau somptuaire de la part de la BCE. Autant de crédit qu’elles en souhaitaient, à échéance de trois ans et au taux amical de 1%. Devant une telle aubaine, les établissements ont souscrit une enveloppe de 489 milliards d’euros, pas loin du montant global de leurs dettes venant à échéance cette année (600 milliards environ): le bar est ouvert sans limitation, jusqu’au coma éthylique du vacancier, si telle est son ambition.

Il est encore un peu tôt pour connaître l’emploi que les banques feront de ce torrent de liquidités. Mais on sait déjà ce qu’elles n’en font pas : le placer sur le marché monétaire, c’est-à-dire le prêter, à très court terme, à celles de leurs consœurs qui en ont besoin pour équilibrer leur balance quotidienne. Cela signifie très clairement que les facilités accordées au secteur par la Banque centrale ne renforcent pas la confiance mutuelle des établissements de crédit. Au contraire, semble-t-il : peu de temps après l’attribution, les dépôts bancaires à la BCE dépassaient les 450 milliards d’euros – record historique depuis le début de l’ère chrétienne. Comprenons par là que les banques préfèrent mettre leurs disponibilités au coffre de Francfort, moyennant une rémunération rachitique de 0,25% (soit le tiers du taux EONIA moyen de décembre dernier, qui est le taux monétaire au jour le jour) : ramené à l’année sur les sommes en cause, le manque à gagner s’élève quand même à plus de 2 milliards d’euros, ce qui rend la frilosité plutôt coûteuse et qui explique les piètres performances boursières du secteur financier en ce début d'année malgrè leurs valorisations attractives…

Le bilan de la BCE était d’environ 1 350 milliards d’euros au printemps 2008, avant le déclenchement de la crise ; le 23 décembre dernier, il s’établissait à… 2 730 milliards

Assiste-t-on à la création d'une nouvelle bulle financière qui devra éclater tôt ou tard ? 

Si bien qu’au final, la stratégie de notre Banque centrale n’est guère différente de celle des Etats-Unis, qui a également fait exploser son bilan par le biais du quantitative easing, c’est-à-dire la monétisation directe de la dette fédérale.

Chez nous, la monétisation est indirecte, par le financement des banques commerciales qui prêtent aux Etats : la méthode est ainsi supposée régler le problème de solvabilité des unes et des autres

Comment les banques vont-elles donc employer cet argent ?

Certainement pas à acheter de la dette italienne pour l'instant dont les taux à 10 ans sont toujours aux alentours de 7% . C'est dommage, n'était ce pas le but, prêter aux banques qui devaient ensuite prêter aux Etats en difficulté.....C'était une idée géniale en théorie mais en pratique on s'est pour l'instant une nouvelle fois planté...... 

On peut ici émettre quelques hypothèses :il ne faut guère espérer encore des investissements dans l’économie productive, où le risque s’accroît d’autant plus qu’une récession générale se profile en Europe. Pas vraiment à court terme non plus  dans le crédit à la consommation, car la signature des ménages se dégrade à vive allure. C'est bien là clef de toute la zone euro ....Que vont devenir ces centaines de milliards d'euros ....? Question cruciale à suivre au fil de ces semaines ....

 




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus