Accueil > Actualité > Editos > "L'AFER, en tant qu'association d'épargnant se doit de jouer un rôle pédagogique en alertant sur la

"L'AFER, en tant qu'association d'épargnant se doit de jouer un rôle pédagogique en alertant sur la


" L'AFER est la 1ère association d'épargnants en Europe, elle est une véritable force de proposition vis-à-vis des pouvoirs publics"

Votre groupe est une référence dans le domaine de l'assurance-vie . Quels sont les clés selon vous d'une si longue réussite ?

Quelques clés simples :

L'AFER a révolutionné l'assurance vie française en lançant le concept de la retraite libre et en mettant fin aux contrats à primes périodiques

- La mise en place d'un paritarisme : afin que le contrat collectif AFER soit géré dans les meilleures conditions, la gestion administrative des adhésions est réalisée dans le cadre du GIE AFER administré paritairement par les Associations AFER et AFER EUROPE et les sociétés d'assurance (AVIVA Vie et SEV)

-  La Transparence de la gestion des fonds, comme celle des coûts de fonctionnement du GIE AFER et de l'Association sont essentielles. Ces informations sont publiées dans la Lettre de l'AFER.

-  Un contrat clair, simple et performant

-  Le même contrat depuis 1976 qui évolue avec le temps

L'AFER est la 1ère association d'épargnants en Europe, elle est une véritable force de proposition vis-à-vis des pouvoirs publics. A chaque fois que les intérêts de ses adhérents et des assurés vie en général ont été menacés, l'AFER s'est opposée aux pouvoirs publics. C'est grâce à un lobbying actif de l'AFER que l'amendement Fourgous a vu le jour en novembre 2005, c'est également grâce à elle que le Ministre des affaires sociales a reculé sur son projet de réforme des prélèvements sociaux en septembre 2006.

Pourquoi le contrat afer a-il connu des résultats si élevés par rapport à ses concurrents ?

Le contrat AFER a toujours pratiqué des frais reconnus parmi les plus faibles du marché. De plus, la politique de redistribution de 100% des bénéfices a fait la différence avec ses concurrents.

Le contrat AFER est un contrat simple, une gamme de fonds resserrée et cohérente, des frais faibles clairement annoncés. Ce qui le rend très facile à expliquer, 37% de nouveaux adhérents nous rejoignent chaque année uniquement grâce au parrainage.

Votre association vient d'annoncer une modification de ses recettes sur vos  contrats, en baissant  vos droits d'entrée mais en augmentant  vos frais de gestion. Pouvez-vous  nous expliquer les raisons qui vous ont motivé pour effectuer ces changements ?

L'AFER s'est considérablement développée ces dernières années, elle regroupe aujourd'hui  660 000 adhérents pour 39 milliards d'€uros d'épargne gérée. Ce succès collectif nous permet de faire bénéficier nos adhérents des économies d'échelle réalisées. Depuis le 1er juin, les frais d'entrée ont été largement baissés : de 3 % à 2% sur le fonds garanti et de 3% à 1% sur les unités de compte, soit deux tiers en moins.

En ce qui concerne l'augmentation des frais de gestion, elle concerne les frais de gestion financière et non les frais de gestion administrative (qui sont de 0,475% à l'AFER). Nous avons institué une uniformisation des frais de gestion financière de toutes les unités de compte en les alignant tous à 0,6%, ces frais restent environ deux fois moins élevés que ceux pratiqués sur le marché.

Ces deux mesures répondent à l'exigence de respecter les grands équilibres financiers.

Par ailleurs, le marché de l'assurance vie a pris un nouveau visage avec le développement des contrats sur internet qui pratiquent le 0% de frais d'entrée. Démarche marketing contre laquelle nous nous sommes opposés en créant un comparateur de frais et de rentabilité que vous pouvez consulter sur www.afer.asso.fr. L'AFER, en tant qu'association d'épargnant se doit de jouer un rôle pédagogique en alertant sur la pratique du 0% frais d'entrée, qui ne signifie pas (loin de là !) le 0% frais de gestion (financière et administrative).

Le fonds en euros de l'Afer, un des contrats les plus récompensés pour ses performances dans le passé,  ne risque-t-il pas d'être pénalisé par ces changements  ?

L'Assemblée générale a voté la mise en place d'une Provision pour Participation aux Excédents (PPE) qui va permettre d'accroître la performance du Fonds Garanti. La PPE permet de réaliser un montant de plus-values sur actions supérieur à ce que nous faisons aujourd'hui, également d'en mettre une partie en réserve pour les années plus difficiles. Grâce à cette réserve nous pourrons augmenter la taille du portefeuille actions  et ainsi améliorer le rendement du fonds garanti.

Notre souhait est de faire passer la part d'actions de 5 à 10% (objectif que nous souhaitons atteindre en 2 ou 3 ans).

Parlez-nous de votre  offre multi-gestionnaire prévue pour cet automne. Que souhaitez-vous d'offrir de différent par rapport à la concurrence ?

L'objectif est de compléter la gamme AFER. Ce nouveau support sera confié à un nouveau gestionnaire spécialiste en multigestion (en cours de sélection actuellement). Il sera à la fois haut de gamme et dynamique. Ce support donnera accès aux meilleurs fonds mondiaux au moyen d'une pondération stratégique réfléchie et pesée par un  comité contrôlé par l'AFER. La meilleure diversification n'est pas seulement géographique ou sectorielle. Elle est celle qui passe par des gestionnaires différents, triés sur le volet et dont le talent et le style de gestion sont différenciés. Les objectifs que nous poursuivons au travers de ce fonds sont le dynamisme de la gestion, la maîtrise des risques et de la volatilité, une ouverture à l'ensemble des classes d'actifs et une grande réactivité par rapport aux tendances du marché. Ce support devrait contenir une 20aine de lignes différentes représentatives de fonds spécifiques.

Etes-vous inquiets des projets du gouvernement visant à limiter les droits de succession ?

Nullement, bien au contraire, il serait logique dans la continuité de cette mesure, que les avantages fiscaux de l'assurance vie soient revus à la hausse, notamment en ce qui concerne les seuils d'exonération ;  mais aussi que d'autres mesures soient envisagées, notamment pour encourager l'investissement en actions. Nous militons en ce sens.

Quels sont vos objectifs pour cette année ?

 Nous les avons fait voter lors de notre assemblée générale fin mai :

- en ce qui concerne le contrat : la réduction des frais d'entrée (avec une prime de fidélité pour les anciens adhérents), la mise en place d'une participation pour participation aux excédents (PPE), la création d'une nouvelle unité de compte : Multigestion-AFER , la mise en place des rachats programmés, la valorisation hebdomadaire, l'étendue de la garantie décès à toutes les unités de compte.

- En ce qui concerne la défense des intérêts de nos adhérents et des assurés vie en général : la poursuite de nos actions de lobbying

Quels sont vos projets futurs après toutes ces annonces ?

Notre conseil d'administration travaille à une possible diversification, notamment vers la dépendance.




Soyez le premier à commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rédiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oublié ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
Vous n'êtes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Précédent   Suivant >

Articles les plus lus