Accueil > Actualit > Editos > Le big-bang du papy boum.

Le big-bang du papy boum.


Le big - bang du papy boum va gnrer un changement capital dans la gestion du personnel des entreprises. Aprs avoir tout fait pour se dlester de son personnel le plus ag, elles vont tout faire pour le garder !

La prise de conscience relative au dpart massif la retraite de dirigeants d'entreprises en Europe dans les dix prochaines annes, a favoris la mise en place d'une confrence internationale consacre la transmission en Europe, ce 30 mars 2006 Bruxelles. Plus de 600 000 entreprises sont en effet concernes. 


Selon une tude de la Commission europenne, environ un tiers des entreprises de l'Union europenne des 15 devront tre transmises dans les dix prochaines annes. Cette situation est due au fait que la gnration de dirigeants qui a cr des entreprises dans les annes 70 approche maintenant l'ge de la retraite.

Dans l'UE 15, cela reprsente 610 000 entreprises (dont 86% sont des PME) et plus de deux millions d'emplois. Un problme de taille pour l'conomie europenne qui laisse mourir ces entreprises lors du dpart la retraite de leur crateur.

Pour garantir la prennit des petites et moyennes entreprises en Europe, il est essentiel que les Etats membres s'occupent activement du problme et prennent des mesures pour soutenir et faciliter la transmission des PME.


 Le papy boom est inluctable. Il deviendra particulirement sensible d'ici 2020. A l'vidence, certaines entreprises vont faire face une situation tendue : faute d'avoir anticip, elles n'arriveront pas recruter les cadres dont elles auront besoin. De surcrot, le secteur public risque de les concurrencer aussi. Inutile de rver d'un grand march europen de l'emploi, o l'on peut aller recruter chez nos voisins : n'oublions pas que nous avons connu la guerre en mme temps.

Nous subirons donc tous le papy boom en mme temps...

Les employeurs vont finir par hsiter laisser partir leurs salaris avant l'chance des 40 annuits ! Elles doivent rapprendre garder leurs seniors, et mme en recruter. De ce point de vue, le cumul emploi-retraite est, par essence, une solution. Mais les salaires (toujours plus levs en fin de carrire) restent un problme : les seniors doivent mieux approcher cette donne nouvelle, car le rapport salaire/sniorit n'volue pas fatalement en leur faveur. La concurrence internationale et le risque de dlocalisation dans les pays bas cot jouent coup sr un rle cet gard.

Les entreprises le comprennent, mais elles agissent ou agiront en fonction d'un calendrier qui ne doit pas les mettre en danger au regard de leur profitabilit. Toutefois, une action tardive peut comporter le risque de ne pas trouver les collaborateurs forms qu'elles rechercheront. Tel est l'enjeu qui doit rapidement tre rsolu rapidement dans beaucoup de nos entreprises.
      




Soyez le premier commenter cet article
Merci de vous connecter afin de rdiger un commentaire :
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
Mot de passe oubli ? Se souvenir de moi
Seuls les utilisateurs enregistrs peuvent laisser un commentaire.
Vous n'tes pas encore membres ? enregistrez vous
 
< Prcdent   Suivant >

Articles les plus lus